Les organismes de défense collective des droits (DCD) sont parmi les plus pauvres de la Politique d'action communautaire au Québec. Leur financement à la mission globale est bien en deçà de la moyenne des organismes communautaires autonomes (58 715 $ vs122 000 $). La situation est encore plus catastrophique en Estrie où les 25 groupes de DCD doivent survivre avec un financement annuel moyen de 45 866$.

affiche campagne peanuts prolongee

Les groupes de DCD n'ont eu aucune indexation depuis 2001 et la seule hausse du financement, en 2008, ne couvre pas la moitié du coût de la vérification comptable exigée en contrepartie par le gouvernement.

Les organismes de défense collective des droits en ont assez de se faire financer pour des « peanuts »! En Estrie, une campagne de sensibilisation intitulée FINI le temps des «PEANUTS»! Pour un financement adéquat de la défense collective des droits a été lancée le 2 mai 2013 dernier.

Axée autour d'une pétition, la campagne comprend aussi des actions de visibilité au cours des prochains mois, certaines plus ludiques, d'autres axées sur la sensibilisation. Soyez donc à l'affut des événements estivaux et repérer la brigade «PEANUTS»!

Pour le matériel (pétition, tract, affiche, etc.) de la campagne :

https://www.dropbox.com/sh/n2lrxmw0azy2b9h/t6mgNnLH4c

manif 13 nov