16 mars

Venez faire une chaîne de solidarité avec nous devant les bureaux de Luc Fortin, ministre responsable de l'Estrie, afin de défendre la mission des organismenes communautaires, de réclamer un financement adéquat et de dénoncer les mesures d'austérité imposées par le gouvernement.

À la veille du dépôt du budget, les organismes ont voulu rappelé au gouvernement que les coffres des organismes communautaires sont vides car des pirates austères s’attaquent au trésor public et qu’il est grand temps de mieux redistribuer l’argent et de réinvestir massivement dans les services publics et les programmes sociaux.

La TROVEPE organise un camp de formation sur le thème de la militance. Une journée et demie de pause du quotidien pour réfléchir, nous questionner et interagir et partager nos expériences. Un moment de ressourcement, de regard sur nos pratiques et de travail collégial dans le plaisir!

camp formation


Cette formation ouverte à tous s'adresse en particulier aux organismes composant la TROVEPE, à leurs membres et aux alliés des luttes sociales que nous portons. Elle aura lieu les 7 et 8 avril 2016 aux Berges Dominique Savio (545, chemin du Lac, Ste-Catherine-de-Hatley).


Pour vous inscrire et en savoir plus: http://www.trovepe.com/camp/

Pour partagez l'évènement dans vos réseaux: https://www.facebook.com/events/170297613344906/

Pour répondre à la consultation publique en matière de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale,le MÉPACQ a produit un outil exprimant nos préoccupations et nos recommandations en matière de pauvreté et d’exclusion sociale : Pauvreté : pour une véritable stratégie nationale de lutte contre la pauvreté.

Le MÉPACQ déplore le double message que nous envoie le gouvernement libéral. D’un côté, le gouvernement consulte la population et les organisations à propos des suites à donner à la stratégie nationale de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. De l’autre, il propose de mettre en place des mesures décidées d’avance, sans tenir compte de l’avis des personnes et organisations consultés.

imageluttepauvrete 2016 

 

Le MÉPACQ, déplore le double message que nous envoie le gouvernement libéral. D’un côté, le gouvernement consulte la population et les organisations à propos des suites à donner à la stratégie nationale de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. De l’autre, il propose de mettre en place des mesures décidées d’avance, sans tenir compte de l’avis des personnes et organisations consultés.  Selon Caroline Toupin du MÉPACQ, « il est inadmissible de lancer une consultation publique sur la lutte contre la pauvreté tout en voulant introduire, en même temps, une approche punitive d’insertion à l’emploi via le projet de loi 70». Ce projet de loi, tout comme cette consultation, ne font qu’augmenter des préjugés selon lesquels les personnes en situation de pauvreté préféreraient ne pas travailler, qu’elles seraient paresseuses, qu’elles profiteraient du système, etc. Selon Joël Pedneault, également du MÉPACQ, « il est scandaleux de constater que le gouvernement choisi de se servir de ces préjugés afin d’augmenter sa popularité auprès de la population alors que son rôle est de les combattre ».

La coalition Objectif dignité, formée d’une vingtaine d’associations et de regroupements nationaux, a mis en ligne un site web dédié à la lutte contre le projet de loi 70 modifiant l’aide sociale. Ce projet veut imposer aux personnes sans contrainte sévère à l’emploi qui font une première demande d’aide sociale des mesures d’employabilité obligatoires assorties de pénalités financières.

Vous y trouverez notamment un appel à une mobilisation nationale à Québec le 27 janvier, à l’occasion de la première journée de consultations de la Commission de l’économie et du travail sur le projet de loi 70. Vous y trouverez également une déclaration d'appui à signer et des outils pour préparer un mémoire (avant le 10-02-2016).

ENSEMBLE, DISONS NON AU PROJET DE LOI 70!
projet loi noir
La Coalition Main rouge vous invite à participer à une semaine d’actions dérangeantes dans chaque région, la semaine du 21 février sous le thème «Budget 2016 : C’est maintenant à eux de payer !». Voir le site de l'évènement Facebook https://www.facebook.com/events/1537110106601923/ pour plus de détails.

Revendiquons que le gouvernement Couillard adopte dès son prochain budget des mesures permettant de freiner le transfert de richesse vers les plus riches et de réinvestir massivement dans les programmes sociaux et les services publics:
 
• Réinstaurer la taxe sur le capital pour les banques
• Augmenter les impôts des grandes entreprises au lieu de les diminuer encore
• Revoir la fiscalité des particuliers : augmenter le nombre de paliers d’imposition pour assurer une réelle progressivité de l’impôt et une plus grande contribution des plus riches et imposer davantage les dividendes et les gains en capital, au même titre que les revenus de travail
• Lutter plus activement contre l’évasion fiscale