Les organismes de défense collective des droits (DCD) sont parmi les plus pauvres de la Politique d'action communautaire au Québec. Leur financement à la mission globale est bien en deçà de la moyenne des organismes communautaires autonomes (58 715 $ vs122 000 $). La situation est encore plus catastrophique en Estrie où les 25 groupes de DCD doivent survivre avec un financement annuel moyen de 45 866$.

affiche campagne peanuts prolongee

Lire la suite...